Équipe du certificat

Des expertises différentes, des valeurs communes.

Équipe académique

Paolo De Michele

Responsable de programme

Paolo De Michele saura vous conseiller si vous avez des questions sur le contenu des cours, votre cheminement, le baccalauréat par cumul ou encore sur le milieu professionnel. Son rôle consiste également à encadrer les chargés de cours.

Courriel : vio-responsablefep.umontreal.ca
Téléphone : 514 343-6111, poste 2870
Télécopieur : 514 343-2447

Nathalie Girard

Technicienne en gestion des dossiers étudiants

Nathalie Girard vous soutient dans les processus d’admission, de changement de programme, d’inscription, de modification du choix de cours, d’annulation et d’abandon. Son travail est aussi de recevoir les demandes de reconnaissance de crédits et de diplomation.

Courriel : vio-tgdefep.umontreal.ca
Téléphone : 514 343-2016
Télécopieur : 514 343-2275

Josée Aganier

Technicienne en coordination du travail de bureau

Josée Aganier s’occupe des demandes d’examens différés en plus d’assister administrativement les responsables de programmes et les chargés de cours.

Courriel : vio-secrfep.umontreal.ca
Téléphone : 514 343-6111, poste 6986
Télécopieur : 514 343-2447

Pour tout renseignement d'ordre général, ou pour toute question qui n'est pas abordée ici, n'hésitez pas à joindre le service d’accueil et de renseignement de la Faculté :

Courriel : infofep.umontreal.ca
Téléphone : 514 343-6090
Télécopieur : 514 343-2430

Chargés de cours

Dominique Bilodeau

Dominique Bilodeau (M. Sc. Service social) est commissaire au développement d’un milieu de travail respectueux et non-violent au Centre universitaire de santé McGill. Ses principaux centres d’intérêt sont la violence et le harcèlement en milieu de travail, les victimes et les agresseurs en milieu de travail, les différentes approches pour prévenir et gérer la violence et le harcèlement, ainsi que la dévictimisation.

Suzie Bond

Suzie Bond (Ph.D.) est une psychologue d’approche cognitive-comportementale spécialisée dans l’évaluation et le traitement des troubles anxieux et du trouble de stress post-traumatique (TSPT). Elle offre de la psychothérapie au Centre d’étude sur le trauma de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal dans le cadre d’un projet de recherche qui vise à améliorer le traitement du TSPT. Elle est chercheuse au Centre de recherche du CHUM et s’intéresse à la prévention et au traitement des troubles psychologiques chez les grands brûlés. Elle donne une charge de cours sur le trauma aux étudiants du doctorat en psychologie (UdeM et UQAM). 

Adriana Bungardean

Adriana Bungardean (M. Sc. Intervention sociale) est une intervenante Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de Laval et a donné de nombreuses conférences portant sur des problématiques liées à la victimologie. Après avoir obtenu une Maîtrise en intervention sociale, elle a développé une expertise en intervention auprès des victimes d’actes criminels. Elle s’intéresse à l’amélioration des programmes qui viennent en aide aux victimes, ainsi qu’à la réponse judiciaire en matière de violence conjugale. Elle a finalisé récemment un projet portant sur l’impact et les conséquences de l’engagement 810 du Code criminel pour les victimes de violence conjugale.

Lyse A. Chamberland

Diplômée de premier cycle en psychologie et en criminologie, détentrice d’une maîtrise en criminologie, madame Chamberland a œuvré dans différents organismes d’administration de la justice pendant près de 30 ans.

Son expérience professionnelle a été d’abord acquise comme intervenante en délinquance adulte, en milieu ouvert et fermé. Elle a par la suite contribué à l’implantation de professionnels civils dans le milieu des enquêtes policières, comme analyste en renseignement criminel et, de manière plus globale, en éthique professionnelle et relations communautaires.  Au cours des 15 dernières années, madame Chamberland a occupé des postes de gestion supérieure au Service correctionnel du Québec, à la Sûreté du Québec et, plus récemment, à la Direction de l’indemnisation des victimes d’actes criminels (IVAC).

Katie Cyr

Katie Cyr (Ph.D. Criminologie) a complété son stage post-doctoral en service social. Elle a réalisé des recherches sur l’expérience des victimes d’actes criminels dans le système de justice pénale, dans le cadre des programmes de justice réparatrice et sur l’empowerment des victimes. Ses travaux actuels portent sur la victimisation des enfants et des jeunes, sur les liens entre la victimisation et la délinquance ainsi que sur la victimisation multiple. Elle a plus de 10 ans d’expérience en recherche victimologique et en intervention dans le cadre de la Loi sur la protection de la jeunesse et est superviseure en centre jeunesse.

Rose-Amélie Gascon

Rose-Amélie Gascon (M.A. Sexologie) sexologue et psychothérapeute, est intervenante au Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) de l’Ouest-de-l’Île et pratique également en bureau privé. Après avoir obtenu une Maîtrise en sexologie de l’UQAM, elle a développé une expertise clinique en victimisation sexuelle ainsi qu’en trouble des conduites alimentaires. Reconnue pour son expertise, elle a donné des conférences et des formations au sujet de cette double problématique. De plus, Madame Gascon a siégé sur plusieurs tables de concertation régionales et provinciales, animé maints ateliers de sensibilisation adressés aux jeunes et offert plusieurs formations sur l’intervention auprès des victimes d’agression sexuelle à des intervenants du réseau public et communautaire de la santé et des services sociaux.

Cynthia Cheryl Landry

Cynthia Cheryl Landry, TS (MSW, B.A. Spéc Psy) est intervenante pour le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC) et le pour Centre pour les victimes d'agression sexuelle de Montréal (CVASM) depuis 2014. Elle pratique également en bureau privé. Dans le cadre de ses études à l'université Concordia et à l'université McGill, elle a développé une expertise dans l'intervention auprès des victimes d'actes criminels. Madame Landry a occupé plusieurs postes dans les différentes équipes du CAVAC. De ce fait, elle a été intervenante au sein de l'équipe d'urgence 24/7, et au sein des services courants. En ce moment, elle détient le poste d'intervenante à la cour municipale. Son rôle au CVASM est, quant à lui, de compléter des interventions médico-légales. 

Pierre L’Heureux

Pierre L’Heureux (M. Éd. Andragogie) occupe le poste d’intervenant social en CLSC et celui de formateur et superviseur dans le domaine de l’intervention en violence conjugale. Il est co-directeur de l’équipe de recherche Masculinités et Société affiliée au Centre de recherche interdisciplinaire sur la violence familiale et la violence faite aux femmes (CRI-VIFF). Il s’intéresse tout particulièrement à l’intervention auprès des agresseurs, aux thérapies de groupe, aux clientèles masculines et au transfert de connaissances.

Mélissa Martin

Mélissa Martin (Ph.D. Psychologie) est psychologue d’approche cognitivo-comportementale auprès d’adultes souffrant de troubles anxieux et de stress post-traumatique. Elle pratique la thérapie en bureau privé et au Centre d’étude sur le trauma à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Elle est spécialisée en évaluation, prévention et traitement du stress post-traumatique. Elle collabore au Programme d’aide aux policiers et policières de la Ville de Montréal. Son expérience clinique et de recherche lui a permis de développer des outils de sensibilisation au stress post-traumatique. Elle fait de la formation auprès des officiers dans les corps policiers et pompiers et offre du soutien psychologique lors d’événements traumatiques. 

Isabelle Parent

Isabelle Parent, Ph.D. criminologie, est passionnée par la victimologie. Sa thèse, intitulée Victimisation et cocaïne : une relation complexe, a obtenu le prix Fernand-Boulan en 2006. Son parcours allie la recherche, l’intervention et l’enseignement. Depuis 2013, Isabelle Parent enseigne les cours Victimologie et Profils vulnérables au Certificat en victimologie. Elle coordonne aussi des projets victimologiques concertés pour différents organismes (CALACS, Ressources spécialisées en violence conjugale Mauricie/Centre-du-Québec, Table de concertation du Mouvement des femmes du Centre-du-Québec, etc.). Pendant 15 ans, elle a travaillé pour le Ministère de la sécurité publique, notamment à titre d’inspectrice des services policiers et correctionnels du Québec et comme agente de probation et conseillère en milieu carcéral.

Jean-Thierry Popieul

Jean-Thierry Popieul (B.Sc. Criminologie) est intervenant au Palais de justice pour le CAVAC de Montréal depuis plus de 10 ans, devenant ainsi un des premiers hommes œuvrant dans le réseau des CAVAC. Il a aussi mis sur pied des groupes d’intervention auprès de victimes de vols qualifiés et d’agressions physiques, supervisé des stagiaires en criminologie et élaboré une exposition photo dans le cadre de la 6e semaine nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels. Il a été éducateur auprès de jeunes placés par la DPJ, et animateur auprès d’ex-détenus en maison de transition. Il poursuit actuellement une maîtrise en travail social, à l’UQAM, sur L’expérience dans les services d’aide des hommes agressés sexuellement dans l’enfance.

Émilie Raymond

Émilie Raymond, avocate (LL. B., M. Sc. Criminologie) s’intéresse aux droits des victimes d’actes criminels et à leur place dans le système de justice. Son mémoire de maîtrise traite des notions de justice pour les victimes de crimes contre l’humanité. Pratiquant le droit au sein d’un cabinet privé, elle œuvre principalement dans le domaine de la protection de la jeunesse et  travaille auprès d’une clientèle variée, enfant et adulte.  Elle a développé une sensibilité particulière en ce qui a trait à la vulgarisation juridique et l’accompagnement des individus dans le système de justice. Elle porte également un intérêt marqué pour la justice alternative et les modes alternatifs de résolution de conflits. 

Joane Turgeon

Joane Turgeon (M. Sc. Ps.) est psychologue clinicienne et chercheure spécialisée dans les problématiques de violence (violence conjugale et familiale, agressions sexuelles, etc.). Elle occupe aussi le poste de directrice générale de la ligne d’urgence québécoise SOS Violence conjugale et préside le Comité priorité violence conjugale. Elle s’intéresse tout particulièrement à la violence dans les relations interpersonnelles, la victimisation, la victimisation secondaire et la revictimisation, la formation et le soutien des intervenants.

Roland Viau

Roland Viau (Ph. D. Anthropologie) occupe le poste de chercheur consultant au centre de recherche Urbanisation Culture Société de l’INRS. Il est aussi chargé de cours au Département d’anthropologie et à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal, et à l’Université de Sherbrooke (Université du troisième âge). Il s’intéresse tout particulièrement aux relations interculturelles, aux origines et aux fondements du pouvoir, aux rapports sociaux entre les sexes et aux diverses formes de violence.


Nouvelles de la FEP

Colloque sur les impacts de la légalisation du cannabis pour les organisations

Colloque le vendredi 25 mai 2018. Lire la suite

Dates importantes à la FEP

1er juin 2018

Date limite pour l’abandon d’un cours avec frais (session intensive), sauf si une autre date est inscrite à l’horaire.

20 juin 2018

Collation des grades

Des questions ?

C’est avec plaisir que nous vous répondrons du lundi au vendredi, de 9 h à 17 h.
514 343-6090
1 800 363-8876
infofep.umontreal.ca