3 Septembre 2021

Carrière : pourquoi mettre à jour ses compétences

Mettre à jour ses compétences, c’est évoluer au rythme du monde professionnel et de la société. Les inscriptions croissantes de la Faculté de l’éducation permanente (FEP) et les trajectoires passionnantes de ses étudiants et étudiantes le montrent : qu’elle soit courte ou longue, diplômante ou non, la formation continue est devenue une étape incontournable pour une carrière florissante ou pour préparer une retraite active et ce, pour plusieurs raisons. Retour sur les avantages d’une formation tout au long de la vie.

Les métiers de demain n’existent pas encore

85 % des emplois qui existeront en 2030 n’existent pas encore. C’est la prévision d’une étude parue en 2017 et publiée par Dell Technologies en collaboration avec l’Institute of the future, un groupe de réflexion californien. On peut donc en conclure que les formations menant à ces emplois n’existent pas non plus et qu’il faudra mettre à jour ses compétences au fur et à mesure de l’évolution du numérique, de la robotisation et de l’intelligence artificielle.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les certificats de la FEP sont régulièrement actualisés pour que la nouvelle mouture corresponde aux réalités des milieux de travail. On compte par exemple le certificat en publicité et communication créative revu pour intégrer plus de numérique ou le certificat d’intervention en dépendances, intégrant, au-delà de la toxicomanie, les nouveaux défis d’une société en mouvance : légalisation du cannabis, crise des opioïdes ou nouvelles cyberdépendances.

 

Se créer des opportunités d’emploi

Rien de mieux qu’une mise à jour de ses compétences sur LinkedIn pour se faire repérer et rappeler aux employeurs (son actuel employeur tout comme les prochains) que l’on progresse et que l’on est actif sur le marché.

Mettre à jour ses compétences au moyen de nouvelles certifications ou de formations – et les faire voir sur des réseaux sociaux comme LinkedIn – permet de créer de nouvelles opportunités de carrière. Cela permet notamment de rajouter des mots-clés dans son CV et de remonter dans les moteurs de recherche pour les entreprises qui recrutent.

« La formation continue vient combler un écart entre les compétences des personnes apprenantes et ce à quoi elles aspirent professionnellement ou personnellement, notamment pour évoluer ou pour se réorienter professionnellement » partage Marie-Claude Séguin, gestionnaire de projets au centre de perfectionnement de la FEP, qui offre des formations courtes, qualifiantes et non créditées pour le milieu professionnel.

 

Accroître son réseau

S’il est un endroit où il est facile de rencontrer des confrères et consœurs, mais aussi de potentiels clients et de futurs recruteurs, c’est bien les formations. Ces moments privilégiés, loin des urgences du quotidien, permettent de confronter ses idées, d’échanger sur ses problématiques et d’apprendre au contact de ses pairs.

Marie-Claude Séguin évoque notamment le besoin des professionnels d’échanger sur leurs réalités quotidiennes : « notre public étudiant vient suivre nos formations pour échanger avec ses pairs sur les réalités de sa profession. Ils ont besoin de se retrouver avec des gens qui vivent les mêmes enjeux et les mêmes défis ».
 

Développer son savoir-être

Progresser au sein de son organisation ne dépend pas uniquement de son savoir-faire, c’est-à-dire de ses compétences techniques, mais aussi de son savoir-être. Si certains savoir-être s’acquièrent très jeune voire sont innés, certains se développent au fur et à mesure de sa carrière. Les formations sur le travail collaboratif, notamment en ligne, permettent de développer ses compétences personnelles comme l’adaptabilité, la capacité à déléguer, les gestion des conflits ou le leadership.

 

Valoriser ses compétences, gagner en confiance et évoluer dans son poste

Beaucoup de professionnels n’ont pas conscience de la somme de leurs savoirs. La formation continue leur permet de s’en rendre compte dans un premier temps, puis d’aller plus loin, de gagner en confiance en soi, en légitimité… et de progresser hiérarchiquement ainsi que d’améliorer son salaire. Cela permet de redémarrer ses mandats avec plus d’assurance.

« Contrairement à l’éducation pour les plus jeunes, la formation tout au long de la vie permet de prendre conscience de ses compétences déjà acquises. Le formateur ou la formatrice amène l’adulte à constater ce qu’il sait et le fait aller plus loin. Les notions apprises permettent donc à l’étudiant ou étudiante de faire référence à son vécu professionnel ce qui est fort enrichissant. Il s’agit d’un véritable transfert que la personne apprenante doit être capable de mettre immédiatement en pratique dans son milieu professionnel » explique Marie-Claude Séguin.

 

Être sur son X

Une carrière, ça peut être long quand on ne s’y épanouit pas. Se former tout au long de la vie permet sans aucun doute de prendre plus de plaisir à ce qu’on fait : on peut ainsi préparer une 2e carrière, dans le cadre d’une réorientation professionnelle, ou bien s’épanouir à côté du travail et sentir que l’on contribue à des projets à impact, comme bénévole par exemple. La formation continue permet tout d’abord de s’investir dans des domaines qui nous intéressent, comme lors d’une réorientation, mais aussi et surtout de se sentir mieux équipé pour accomplir ses tâches et ainsi gagner en confiance en soi. Que ce soit un cours de français pour échanger plus facilement avec ses collègues, un cours de philanthropie pour développer l’OBNL où l’on est bénévole ou encore un microprogramme en rédaction professionnelle pour démarrer son blogue personnel ou professionnel, la formation continue offre une incroyable quantité de pistes pour s’épanouir au travail.

« Beaucoup de personnes se forment au centre de perfectionnement de la FEP pour améliorer leur sentiment d’efficacité personnelle. C’est très important pour se sentir bien au travail. Pas forcément pour être promu, mais pour se sentir en maîtrise de la situation. Être sur son X. Se sentir efficace nous donne de l’assurance et du bien-être. Pour cela, il faut avoir les bons outils et donc se former » explique Marie-Claude Séguin.

 

Innover

L’innovation se nourrit de nouveauté : nouveautés technologiques, nouvelles structures organisationnelles, nouveaux marchés ou, comme l’a montré la pandémie, nouvelle réalité sociale et environnementale. La formation continue permet de s’adapter à chaque évolution, d’éviter de stagner et de construire une trajectoire professionnelle motivante et intéressante.

À tout moment de sa carrière, un certificat en créativité et innovation peut être un atout. Tout comme depuis la pandémie, un cours d’animation en contexte virtuel est une corde essentielle à rajouter à son arc.
 

Pour en savoir plus sur les formations courtes du Centre de perfectionnement de la FEP

Pour en savoir plus sur les certificats, microprogrammes et baccalauréats de la FEP

Pour en savoir plus sur l’École de langues de la FEP