21 Avril 2021

La créativité à l’honneur en ce 21 avril !

Bonne journée mondiale de la créativité et de l'innovation! Par Sylvain Matte, responsable du certificat en créativité et innovation

Eh oui, aujourd’hui, 21 avril, c’est effectivement la journée mondiale de la créativité et de l’innovation!

C’est le point culminant de la semaine internationale de la créativité et de l’innovation, semaine qui a débuté le 15 avril dernier, le jour de la naissance de Leonardo… da Vinci (évidemment!), né en 1452.

De fait, cette journée mondiale a été reconnue et proclamée le 27 avril 2017 par le biais de la Résolution 284 de l’Assemblée générale des Nations Unies, et ce, grâce aux efforts soutenus d’une Canadienne de la région de Toronto, Marci Segal. Pour les intéressés, vous pouvez à ce sujet consulter le texte que j’avais écrit en 2019 sur La petite histoire de la journée mondiale de la créativité et de l'innovation.

Au-delà de cette reconnaissance de l’ONU, c’est aussi, et surtout, le 20e anniversaire de cette journée dédiée à la créativité et à l’innovation, la première célébration ayant eu lieu le 21 avril 2002, dans 6 pays distincts. Au cours des dernières années, c’est une centaine de pays qui, chaque année, par le biais de passionnés de créativité et d’innovation, organisent une quantité innombrable d’événements, de toutes tailles, pour célébrer cette journée et mettre en évidence l’apport de la créativité au quotidien.

La créativité, c’est à la fois un état d’esprit et une habileté innée que nous canalisons souvent sans effort conscient, que nous exprimons de façon personnelle, que nous catalysons parfois efficacement et en d’autres moments après un peu plus d’effort. Exprimer sa créativité c’est se permettre d’aller dans des directions nouvelles, pour soi, de les explorer et d’en intégrer les leçons apprises. Exprimer sa créativité, c’est aussi accepter d’abord, s’accepter, puis être fier de son unicité.

La créativité, ça s’apprend. En particulier, en apprenant à reconnaître certains de nos freins, qu’ils soient personnels ou contextuels, qui nous limitent ou qui inhibent notre confort à laisser notre créativité s’exprimer librement, comme par exemple oser lancer des idées farfelues, inusitées, ou tout au moins atypiques par rapport à ce qui est « normal » dans notre milieu. Une fois reconnus, compris, voire accepter, on peut apprendre à transformer ces freins en leviers personnels.

On peut aussi apprendre à stimuler notre créativité, à la provoquer, à la pousser au-delà des limites qu’on s’est parfois soi-même imposées, et ce, par l’apprentissage des nombreux processus créatifs qui ont fait leurs preuves, par l’exploration et l’appropriation des centaines d’outils et de techniques dites « de créativité » qui supportent ces processus, et aussi par la découverte de notre influence sur le climat des rencontres au cours desquelles on souhaite l’apport de la créativité de chacun des participants.

La créativité, ça s’apprend, et il ne faut pas oublier d’apprendre à l’exprimer en groupe, à apprendre à ne pas s’auto-censurer ni à censurer ou à juger les idées des autres. Il faut développer sa capacité à bien travailler en équipe, à être en mode collaboration ou coopétition mais pas en compétition. Il faut aussi apprendre à faire confiance à la démarche, à rechercher l’idée la plus prometteuse pour atteindre l’objectif visé ou résoudre le problème du jour et non à vendre « sa » meilleure idée.

On apprend enfin à aller au-delà des idées telles qu’exprimées lors des moments de divergence (ou de génération d’idées, par opposition aux moments de convergence, ou de sélection). Une idée lancée parmi tant d’autres lorsque les idées coulent à flot, c’est rarement une solution. C’est parfois un concept intéressant, parfois au mieux quelque chose d’intriguant qu’on souhaite explorer. Il faut donc apprendre à travailler les idées, à les reformuler, à les explorer sous différents angles, à les peaufiner pour en arriver à ce qu’elles révèlent tout leur potentiel. On apprend la patience de l’artiste qui fera maintes versions, interprétations, améliorations et retouches avant de présenter son œuvre.

En cette journée mondiale de la créativité et de l’innovation, je vous invite à vous célébrer, vous! Vous êtes tous créatifs, chacun à votre façon. Célébrez votre créativité! Prenez le temps de penser à ce qu’elle représente pour vous, à comment votre créativité s’est exprimée au cours de la dernière année, comment elle vous a aidé à « passer au travers », à développer votre patience et votre résilience, et sans doute même à grandir malgré les difficultés. Laissez-la s’exprimer encore plus en cette journée de reconnaissance par l’ONU de l’importance de la créativité et de l’innovation dans nos vies.

Laissez libre cours à votre créativité… et pas seulement aujourd’hui!

Pour en savoir plus sur le certificat en créativité et innovation.

Sylvain Matte

Sylvain Matte détient un baccalauréat en technologies de l’information de l’Université de Montréal et un MBA de HEC Montréal. Après 14 années chez Alcan, il a été consultant pendant 25 ans avant de se joindre à la FEP en 2016 à titre de responsable du certificat en créativité et innovation.