Maxime Bérubé

 

Maxime Bérubé est titulaire d’un doctorat en criminologie et chercheur postdoctoral du Conseil de recherches en sciences humaines à l’Université Concordia et à l’Université de Waterloo, associé au Projet SOMEONE et à la Chaire UNESCO-PREV. Ses intérêts de recherche visent principalement à mieux comprendre l’influence des processus de communication liés à l’extrémisme violent et d’autres questions de sécurité nationale. Il est également chargé de cours à l’Université de Montréal depuis 2017, où il enseigne un séminaire sur le terrorisme et l’antiterrorisme. Ses travaux ont été publiés dans d’importantes revues scientifiques avec comité de lecture, telle que Studies in Conflict & Terrorism, et il est également coauteur d’un ouvrage collectif intitulé « Délinquance et innovation », publié aux Presses de l’Université de Montréal. Auparavant, il a fait partie de la réserve des Forces armées canadiennes et il a travaillé pendant plusieurs années à titre d’enquêteur privé pour le compte de nombreuses agences d’investigation de la région de Montréal.