Portrait de Virginie Ndouke

 

Virginie Ndouke rêve d’ouvrir sa propre garderie et pour cela elle a choisi d’étudier à la FEP.

Dans une autre vie, Virginie Ndouke travaillait dans le domaine de la gestion et de la comptabilité des entreprises au Cameroun. Il y a deux ans, Virginie a déménagé au Québec avec son mari et sa petite fille. Elle a alors choisi de changer de parcours professionnel et de transformer son amour pour les enfants en métier. Pour acquérir des compétences pratiques, elle s’est inscrite au certificat en petite enfance et famille : éducation et intervention précoce.

Son rêve est d’ouvrir un jour sa propre garderie. Et auparavant pour gagner de l’expérience, elle voudrait travailler dans un CPE.

Quand Virginie est arrivée à la FEP, elle s’est inscrite à des cours à temps plein. Au cours du certificat, elle est tombée enceinte. La souplesse des horaires à la FEP lui a permis de moduler facilement son nombre de cours. Elle a diminué le nombre de ses cours et n’en a alors pris que deux. Cette session, elle termine son certificat qu’elle a pu étaler sur 2 ans. La journée, elle s’occupe de ses deux filles et travaille un peu en comptabilité. Virginie a choisi la FEP pour pouvoir « avoir le temps en journée pour la vie familiale ».

Virginie qualifie son passage à la FEP de « très belle expérience ». « J’ai beaucoup apprécié mes cours au certificat et spécialement ceux qu’on a fait sur le développement de l’enfant, sur l’observation, sur l’intervention. Même si je ne suis pas amenée à travailler dans le domaine de la petite enfance, j’aurais été très heureuse d’avoir eu cette formation-là. Beaucoup de mes amies sont mères et ont des interrogations. Maintenant, je peux leur donner de nombreux conseils plus théoriques suite à ma formation. »

Au sein de la FEP, Virginie a « particulièrement apprécié la disponibilité des professeurs, et le fait que cette formation soit très pratique ». Elle va pouvoir appliquer directement ses compétences. « Maintenant je me sens capable de m’asseoir avec des enfants et de pratiquer concrètement. » En plus, nous déclare-t-elle « je suis fière de cette formation qui m’a également permis de mieux me comprendre moi-même ».

Virginie recommanderait le certificat pour quelqu’un qui veut travailler et étudier en ayant des horaires assez flexibles. Elle le recommande particulièrement à des femmes qui ont des enfants : la journée, elles pourront s’occuper de leurs enfants et le soir, elles pourront suivre des cours. « Quand on veut concilier travail et famille, la FEP est là pour ça! »

« Maintenant je me sens capable de m’asseoir avec des enfants et d’intervenir concrètement. »